Assemblée générale sma 2019
messe d'action de grâce
Assemblée générale sma 2019
passation de la flamme
Assemblée générale sma 2019
Le nouveau Supérieur Général
Assemblée générale sma 2019
Bénédiction

antonioFrdpaulrozarioKrzysztof

Atonio PORCELLATO, Supérieur Général - François de Paul HOUNGUE, Vicaire Général - Rozario FRANCIS, Conseiller Général - Krzysztof PACHUT, Conseiller Général (cliquer sur l'image)

Visite to the pope / visite au pape

benedictionLien vers la video
À la sortie de la messe d'action de grâce, les deux supérieurs généraux se sont prêtés à une interview que nous transcrivons ici.

Le Père Fachna O'Driscoll

Bonjour tout le monde,
Je suis très heureux aujourd'hui de confier le rôle de Supérieur général à Antonio Porchellato. Antonio a travaillé très étroitement avec moi en tant que vicaire général au cours des six dernières années. Je sais qu'il est un homme aux nombreuses qualités. Et Antonio remplit bon nombre de ces qualités que nous proposions hier en discernant quel genre de personne nous voulions comme supérieur général. Il est gentil, compatissant, généreux et connaît très bien la société des Missions Africaines (SMA). Je pense qu'il sera unificateur et qu'il pourra rassembler toute la famille SMA pour le bien de la mission, pour le bien de l'Afrique et pour le bien de la SMA. C'est donc un moment doux-amer pour moi. J'ai 18 ans de responsabilité, 12 ans en Irlande et 6 à Rome. Et j'estime qu'il est temps de passer le relais à quelqu'un d'autre afin qu'il puisse apporter une nouvelle énergie, une nouvelle vision et je pense qu'Antonio le fera. Le vote d’aujourd’hui me satisfaisait, car il est évident qu’il y avait beaucoup de candidats, capables et dotés de la compétence et d’aptitudes requises pour ce rôle, comme l’a dit Antonio dans ses quelques mots après les élections. L'avenir est donc prometteur pour la SMA. Nous avons des candidats dans de nouvelles unités en Afrique et en Inde qui peuvent assurément assumer ce rôle à l'avenir. Pour le moment, je souhaite le meilleur à Antonio et, où que je sois, je le soutiendrai certainement car je sais à quel point j’ai apprécié le soutien que j’ai reçu des membres de la société au cours des six dernières années, en particulier lors de mes visites en Afrique. L’appréciation que les gens ont exprimée était touchante et même ici à l’assemblée, je suis très reconnaissant aux nombreuses personnes qui sont venues me voir et qui ont exprimé leur gratitude de ce que j’ai fait pour la société au cours des six dernières années. J'attends maintenant avec impatience un peu de repos et, si Dieu le veut une fois reposé, je pourrai retourner en Afrique comme missionnaire. Au cours des quarante années de prêtrise, à cause d'autres appels, je n’ai vécu que sept ans au Nigeria. Je voudrais donc y retourner si le Seigneur me donne une bonne santé pour quelques années afin de passer au moins une autre période en Afrique. C'est mon souhait, c'est mon espoir et c'est ma prière.

Le Père Antonio Porcellato

Aujourd'hui, j'ai été élu Supérieur général de la SMA. Hier encore, nous avons eu un atelier au cours duquel nous avons réfléchi aux qualités du supérieur général et aux besoins de la SMA. Cela m'a beaucoup impressionné. Le Supérieur général doit être quelqu’un qui sait écouter, un homme doté d'une force spirituelle intérieure, visionnaire, compatissant, humain et humble. La SMA a besoin de conserver, d'améliorer et de développer son charisme de première évangélisation de la mission en Afrique et ailleurs. Cette unité, qui existe déjà entre les entités anciennes et nouvelles, l’échange et le partage en personnel et en ressources, sont nécessaires. Il est indispensable de soutenir plus de trois cents séminaristes que nous avons dans le monde afin d’en faire de bons missionnaires. Donc, tout cela doit être fait avec les membres du conseil, bien sûr, mais aussi avec tous les confrères qui ont promis d'être utiles, actifs et cordiaux.

Un autre point que je partage est que nous parlons beaucoup de famille : nous sommes une famille non seulement avec les membres de la société SMA mais aussi avec la grande famille qui comprend les laïcs, les sœurs missionnaires. Ils ont le même charisme que nous, le même patrimoine spirituel. Il y a aussi tous ceux qui nous aident et partagent notre mission. L'église ainsi que le monde ont besoin aujourd'hui, de cette mission plus large au cœur ouvert afin d’être et de travailler ensemble. Pouvoir vivre ensemble alors que nous sommes de pays et même de continents différents et partager la même vie, la même nourriture et la même mission est un témoignage puissant pour le monde d'aujourd'hui, afin que les gens puissent croire en Jésus-Christ qui nous a envoyés. Je suis heureux que nous soyons arrivés à cette élection et je suis également prêt, car comme disait St. Martin de Tours : «non recuso laborem». Je ne refuse pas de continuer à travailler. C'est donc ce que je ressens aujourd'hui avec l'aide de Dieu et avec tout le monde.